Les travaux du technopole créatif Bastide rouge sont lancés à la Bocca

Les travaux du technopole créatif Bastide rouge sont lancés à la Bocca

Dès la rentrée 2019, le technopôle créatif Bastide Rouge proposera une réelle fertilisation croisée entre les professionnels et futurs professionnels du secteur de l’image et de l’économie créative, et l’université. Les espaces mutualisés du site, les compétences en présence et la proximité immédiate du futur cinéma multiplexe Cineum Cannes seront le terreau d’un fabuleux bond en avant pour le bassin cannois en matière de développement économique, de formation et de débouchés pour la jeunesse cannoise, tout en étant un formidable levier d’attractivité pour l’ouest de la ville.

 

Un projet de mandat qui se réalise

Dans son projet de mandat, David Lisnard avançait l’idée d’un projet structurant pour l’ouest de la ville et pour l’enseignement à Cannes. Il s’engageait aussi pour soutenir les entreprises, l’emploi et le numérique en annonçant la concrétisation d’un pôle de l’image pour diversifier l’économie locale et créer des emplois. Ce projet se concrétise avec la réalisation du technopôle créatif Bastide Rouge à La Bocca, site unique et novateur dédié à la formation (notamment aux nouveaux médias et écritures), à l’économie créative et aux loisirs, et abritant notamment le nouvel Institut du storytelling créé en 2018 par la Mairie de Cannes en partenariat avec l’Université Côte d’Azur, le groupe Vivendi/Canal+, le Festival de Cannes et la prestigieuse université californienne UCLA.

 

Le technopôle, implanté sur une parcelle de près de 4 ha située sur le site historique de Bastide Rouge, accueillera, dès la rentrée 2019, à proximité immédiate de la pépinière d’entreprises CréÀCannes existante et du futur cinéma multiplexe Cineum Cannes, un campus universitaire et une cité des entreprises.

 

Le campus universitaire-cité des entreprises comprendra :

– Un bâtiment d’enseignement et de recherche accueillant l’ensemble des formations universitaires actuellement dispensées à Cannes et de nouvelles formations dans le domaine des nouvelles écritures, des nouveaux médias et du cinéma, permettant d’accueillir 1 000 étudiants.

– Sous l’égide du Crous, une cafétéria universitaire installée dans le bâtiment d’enseignement et de recherche. Le Crous ouvrira d’autre part les portes d’une résidence étudiante de 145 logements sur le campus.

– La cité des entreprises, reliée à la pépinière CréÀCannes existante, un hôtel des entreprises ainsi que des espaces de coworking.

– 800 places de parking de surface et de proximité pour atteindre une capacité, à terme, de 1 000 places.

Des réalisations qui s’inscrivent pleinement dans les actions de développement de la filière de l’économie créative à Cannes menées par David Lisnard et la Mairie et réunies sous le nom de Cannes on Air.

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *